Bases d'expérience

De JFCM
Aller à : navigation, rechercher


Mes bases

Mon expérience de carrière à quatre racines entrelacées : Hercule Poirot, la Marine, les âges, la pandémie numérique dont j'ai été et reste un agent/chercheur primogénique.

  • Pour moi, Hercule Poirot est le "religieux" par excellence, celui dont les petites cellules grises, lui permettent méthodologiquement de résoudre les énigmes de la réalité en se faisant, sans préconçu, une religion crédible des faits (données et qualia) entre eux.
  • De la Marine je retiens principalement le "Je prends" (par lequel l'officier de quart prend, ou le commandant reprend, le "soin" responsable du navire) et ce que m'a d'abord dit mon premier commandant : "j'aime commander, mais pas donner des ordres ; celui qui sait est le subordonné en charge, le pacha est là pour assumer". Cette latéralisation moderne du paradigme de Platon ("Il y a le mort, le vivant et le gubernetes" [pilote]) est, pour notre temps et nos entreprises, formidablement bien documentée par le CV David Marquet.
  • Pour les âge, le 1er janvier 2009, mon CV de père, me téléphone et me dis "les lois sur les mandats de protection future et à effet posthume prennent effet aujourd'hui : tu prends la suite". Il m'a ainsi fait découvrir ce que réclame, face aux lois actuelles et aux jurisprudences à établir, la vie contributive (troisième âge), la protection (quatrième âge) et la nature et les besoins de continuation des mnèmes (cinquième âge) des contributeurs/chercheurs libéraux que mes parents étaient devenus, et des artisans intellectuels que je devenais.
  • Pour le numérique, un double accident de parcours du combattant puis chirurgical, m'a fait quitter la Marine après avoir "fait" du Dragueur Cherbourg (second d'un dragueur, coordination d'une division) et "touché" aux communications militaires mondiales de la France (Adjoint transmission du Clemenceau). Je me dis alors que toute (T)PME doit disposer des mêmes moyens de présence "glocale" qu'un navire (son navigateur communicant intelligent), et me fait embaucher en 1978 par Robert Tréhin qui représente Tymnet (premier réseau historique de transmission de données public US) en Europe. C'est le début - maintenant bien stratégiquement occulté - de l'IPSS : le réseau international des opérateurs publics (56 pays) de datacommunications, dont Tymnet va avoir le monopole technologique jusqu'en 1986 (sauf une machine, alors en cours de remplacement par les nôtres, en Angleterre) et moi, la co-invention et la responsabilité de ses services étendus.