Externalisation artificielle de la noèse

De JFCM
Aller à : navigation, rechercher


La machine de Turing est un mécanisme noétique comparable au syllogisme qui nécessite un appareillage matériel. Il s'agit donc d'un artefact physique autonome participant à l'externalisation de la noèse qui jusque-là se satisfaisait de l'apport mental des pairs. Mais usait déjà de l'apport mnèmoriel de l'écrit et des traces physiques.