Mix:ousia

De JFCM
Aller à : navigation, rechercher


Element ouvert de conflexion :
cette intellipage concerne la collecte d'idées (éléments immatériels) pour un travail de recherche hors murs. Merci de vos commentaires par mail.



En philosophie, ou mieux en ontologie, le mot substance désigne ce qu'il y a de permanent dans les choses qui changent et donc le fondement de tout accident. La substance est un concept essentiel de la métaphysique et de l'ontologie non métaphysique. Il en est qui ne reconnaissent qu'une substance (monistes), ceux qui en reconnaissent deux (philosophie dualiste) ou plusieurs (philosophie pluraliste).

Ontologiquement, la substance est la réalité permanente qui sert de substrat aux attributs changeants. La substance est ce qui existe en soi, en amont des accidents, sans changements. Elle s'oppose aux accidents variables, qui n'existent pas en et par eux-mêmes, mais seulement dans la substance et par la substance. Du latin substare, se tenir dessous ; substantia, ce qui est dessous, le support.




  • première des dix catégories définies par Aristote dans les Catégories.
  • les substances sont traitées (-> XVI°) comme ayant des attributs et des modes.