Collecte d'éléments : Différence entre versions

De JFCM
Aller à : navigation, rechercher
 
Ligne 2 : Ligne 2 :
 
Les collectes de choses à considérer des siècles passés étaient les œuvres d'art, les livres, et les connaissances. Et parfois les hommes et les savants eux-mêmes. Elles deviennent aujourd'hui immatérielles à travers les débats, les relationnels et les savoirs. La problématique actuelle est que l'on ne sait plus ce qui est droit de l'érudit et droit d'auteur, ce qui ne l'est pas et ce qui va de l'un à l'autre. Autrefois l'on pillait sac au côté, aujourd'hui l'on sapite, ou on le tente, ordinateur en tête.
 
Les collectes de choses à considérer des siècles passés étaient les œuvres d'art, les livres, et les connaissances. Et parfois les hommes et les savants eux-mêmes. Elles deviennent aujourd'hui immatérielles à travers les débats, les relationnels et les savoirs. La problématique actuelle est que l'on ne sait plus ce qui est droit de l'érudit et droit d'auteur, ce qui ne l'est pas et ce qui va de l'un à l'autre. Autrefois l'on pillait sac au côté, aujourd'hui l'on sapite, ou on le tente, ordinateur en tête.
  
Mais là, nous manque le droit de propriété [[sapience|sapientielle]].
+
Mais là, nous manque le droit d'érudit, c'est à dire de propriété [[sapience|sapientielle]].
 
<br/>
 
<br/>

Version actuelle en date du 27 juin 2020 à 11:09


Les collectes de choses à considérer des siècles passés étaient les œuvres d'art, les livres, et les connaissances. Et parfois les hommes et les savants eux-mêmes. Elles deviennent aujourd'hui immatérielles à travers les débats, les relationnels et les savoirs. La problématique actuelle est que l'on ne sait plus ce qui est droit de l'érudit et droit d'auteur, ce qui ne l'est pas et ce qui va de l'un à l'autre. Autrefois l'on pillait sac au côté, aujourd'hui l'on sapite, ou on le tente, ordinateur en tête.

Mais là, nous manque le droit d'érudit, c'est à dire de propriété sapientielle.