La vie

De JFCM
Version du 16 juin 2020 à 15:01 par Sysop (discuter | contributions)

(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher


C'est ici qu'il faut que je mette mon CV. Le but n'est pas de raconter mes campagnes, mais d'aider à percevoir la chance, ou l'aide de la Providence, pour accumuler l'expérience nécessaire à ma réflexion, et ainsi, je l'espère, pour le lecteur de mieux me suivre. Pour être cohérent et concis, j'userai des mots et des bots de mes conclusions actuelles, et non de périphrases "complexplicatives". Ceci a l'avantage de me contraindre à la maintenance d'un glossaire terminologique associé.

Succinctement :

né en 1944
Ecole Navale (promo 1965 et 1966 suite accident)
Adjoint et commandement petites unités
préparation ENA fonctionnaires
Adjoint Transmissions du PA Clemenceau.
Créateur association INTLNET (1978)
Consultant Tymnet European Operations
Directeur Tymnet Extended Services - coordonnateur de l'IPSS
Chercheur acteur de projets INTLNET - Participant IETF - (1986 - )

Mon focus technosophique est la capacitation agorique du post-Poincaré humanumérique actuel par sa navalisation diktyologique de l'interligence et de sa sapience. Le fait que chacun de ces mots réclame l'appel à un glossaire propre dénote simplement que je me situe après la singularité technologique, que nous prédisent certains et qui a déjà eu lieu par l'externalisation artificielle de la noèse qu'a permi la machine de Turing, et son apport à la vicariance du capax humain. Ma différence essentielle avec la pensée commune est que je perçois cette machine comme une découverte, et non comme un invention, du savoir répondre au besoin de résolution abductive posé par le chaos déterministe de l'univers.