Thèse que je prépare

De JFCM
Aller à : navigation, rechercher


Reportée à la rentrée 2018 pour des raisons de délais administratifs, la thèse que je prépare, sans doute formellement à partir de la rentrée 2020 - sous réserve de trouver un Directeur de Thèse qui s'y risque - porte sur le thème de ma carrière d'acteur/chercheur Hors Murs :


>>   Le déconfinement nomologique de l'interligence sapientielle par la capacitation mnématique et l'extension agorique au sein de la multitude citoyenne augmentée.


Ce titre et sa néoterminologie expriment qu'il s'agit d'étendre la contexture humaine actuelle, estimée confinée par des jeux de règles incomplets, moyennant :

  • une conceptualisation architopologique (architectonie) adéquate (de quoi parle-t-on ?) ;
  • soutenue par sa propre ontologie terminologique (avec quels termes ?) ;
  • selon une méthodologie et des outils diktyologiques (propre à l'ontique de l'"en réseau") adaptée à l'objectif consensuel mondial de l'engagement de Tunis.


Il sous-tend le besoin d'une réévaluation des concepts de "catégories", de "disciplines", comme celui d'entropie communicationnelle dans le contexte d'interligence complexe en "diktyagories", "nomologies" et néguentropie relationnelle où la science (trouver ce que l'on ignore) s'articule en intersynergie fonctionnelle avec la sapience des savoirs des chacuns de la multitude.


Note : Agenda de Tunis - Sommet Mondial pour la Société de l'information (2003 - 2005).